Vous êtes ici : Accueil > VIE DU LYCEE > Année scolaire 2014-2015 > Les 1BPGA à Paris - 18 au 20/03/15
Publié : 27 mars 2015

Les 1BPGA à Paris - 18 au 20/03/15

WELCOME TO PARIS 2015


Dans le cadre d’une ouverture sur le monde, à son histoire et à ses richesses, la classe de 1GA du Lycée Le Hurle-Vent du Tréport a effectué un voyage pédagogique de 3 jours à Paris.

Une épopée

Mercredi 18 Mars. Nous avons installé nos bagages dès 8h30 à l’arrière des 2 minibus du lycée puis sommes partis à 9h dans la bonne humeur ! Au volant, nous avions de formidables pilotes avec Mme Guillaud, notre professeur d’EPS, Mme Bouffard, notre professeur d’allemand et notre professeur d’anglais, M Floro.

Même si des camions klaxonnaient, ils ne nous empêchaient pas de terminer notre nuit, rêvasser, plaisanter et regarder défiler les paysages.

Vers midi, la vision si imposante du stade de France nous a réveillées et annonçait notre arrivée dans la capitale. L’auberge de jeunesse d’Artagnan, dans le 20ème, semblait nous attendre tel un château pour des princesses mousquetaires.

Nous avons pris une claque dès notre première visite ! L’émotion nous a envahie avec le Mémorial de la Shoah. Tous ces murs remplis de photos d’enfants... Ces parents déchirés de douleur nous ont profondément troublés. Ce génocide, dont on nous parle en cours d’histoire, qui semble si lointain et si abstrait par le nombre de ses victimes, devenait une réalité bien concrète face à nous. Nous avons été émues aux larmes et retiendrons toujours ces visages innocents, ces regards perdus autour de cette flamme éternelle au centre d’une énorme étoile juive couleur de cendre...

Aussi, l’Hôtel de Ville de Paris a-t-il été une bouffée d’air pur qui nous a rendues confiance dans l’humanité capable de construire les plus grandes beautés. Dire que c’est ici que furent prises les photos du célèbre Baiser de l’Hôtel de Ville par Robert Doisneau en 1950 ! Même si des pigeons ont pu faire peur à l’une d’entre nous... Quant à l’immense affiche "JE SUIS CHARLIE", elle nous a encore rappelé que l’humain est capable du pire comme du meilleur...

Mais la suite de notre visite allait nous révéler de bien belles surprises : le Centre Beaubourg avec son architecture industrielle, les sculptures de Niki De Saint Phalle, la rue de Rivoli nous ont émerveillées. La cour carré du Louvre avec sa pyramide, les Tuileries, les Champs Elysées, l’Arc de Triomphe nous éblouissent encore.

Ils nous ont fait oublier une journée de marche épuisante. Nous étions de vraies parisiennes !

Jeudi 19 Mars : Un tour du monde sous presse

Nous avions rendez-vous à Levallois Perret pour la visite de Disney Hachette Presse appartenant au groupe Lagardère. En tant qu’apprenties en Gestion-Administration, nous avons eu la chance de rencontrer la rédaction : le rédacteur en chef du Journal de Mickey, la directrice du marketing, le responsable promotion et des dessinateurs qui ont offert de supers dessins improvisés à partir de nos demandes concernant les personnes du Journal de Mickey. Nous y avons découvert les différentes étapes de la conception d’un journal, mêlant aussi bien ordinateur que travail manuel.

Et le repas au Mac Do a été le bienvenu !

Du dernier étage de la Tour Montparnasse nous avons pu contempler Paris avec sa Tour Eiffel devenue miniature ainsi que son Arc de Triomphe de poche. Un vrai Paris de lilliputiens ! Cette Tour Montparnasse n’avait rien d’infernale et cette visite nous a enchantées. Pour les photos nos profs étaient de vraies stars (Wars ?) !

"Tatoueurs Tatoués" : un vrai tour du monde au Musée du Quai Branly ! Cette exposition temporaire nous a emmenées à travers le temps et l’espace à la découverte de l’art populaire du tatouage. Nous nous sommes émerveillées devant les tatouages archaïques des bagnards de Biribi, de Cayenne ou des gangs actuels d’Amérique Centrale. C’est bouche bée que nous avons vu des moulages de tatouages tous plus beaux les uns que les autres. Même le swaggy M.POKORA y était en vidéo ! Et nous, nous étions aux anges !

En sortant de ce musée, la Tour Eiffel resplendissait, scintillait de mille feux dans la Ville Lumière.

Trop mortel !

Quel froid de canard ce vendredi matin du 20 Mars au cimetière du Père-Lachaise ! Une brume romantique nous enveloppait pendant que nous marchions entre les tombes. Ambiance gothique à souhait... C’est ainsi que le cimetière peut être beau. Surtout celui, immense, du Père-Lachaise où sont enterrés de nombreuses stars et écrivains parmi de plus nombreux anonymes.

Ainsi, telles des ombres, nous avons déambulé parmi des stèles plus ou moins majestueuses. Nous n’étions pas pour autant des fantômes car nous n’avions qu’une hâte : aller au chaud à l’auberge et fatiguées, rentrer chez nous.

Le voyage du retour s’est passé dans un calme morose : nous quittions la capitale... Heureuses, malgré tout, de rentrer chez nous.

A 16h nous étions rentrées et ramenions un splendide soleil au Tréport !

Article rédigé par les intrépides voyageuses : Reane, Coralie, Sarah, Océane, Joy et Romane