Vous êtes ici : Accueil > FORMATIONS > CAP de Cuisine > Descriptif du CAP de Cuisine
Publié : 25 juin 2019
Format PDF {id_article}

Descriptif du CAP de Cuisine

Le cuisinier réalise des plats en utilisant différentes techniques de production culinaire. Il connaît les produits alimentaires dont il gère l’approvisionnement. Il prépare les légumes, viandes et poissons avant d’élaborer un plat. Il a appris les techniques de cuisson et de remise en température. Il sait réaliser des préparations chaudes ou froides (hors-d’œuvre, sauces, desserts…) qu’il met en valeur lors du dressage de l’assiette. Il est capable d’élaborer un menu.

Définition du métier

Approvisionnement et organisation de la production culinaire

Prévoir les produits nécessaires aux réalisations conformément au fiche techniques ; réceptionner, contrôler et stocker les denrées, organiser son poste de travail en tenant compte des impératifs de production ; maîtriser la technologie culinaire et les sciences appliquées. /Technologie

Production culinaire

Réaliser les préparations préliminaires des denrées ; réaliser des cuissons et des remises en température ; réaliser des appareils, les fonds et les sauces de bases ; réaliser des hors-d’œuvre froids, chauds et base de pâtes ; réaliser des pâtisseries et des desserts.

Vie sociale et professionnelle

Identifier et repérer les risques professionnels et sélectionner des mesures de prévention, l’individu dans son parcours professionnel, l’individu dans l’entreprise, l’individu au poste de travail, risques et prévention en milieu professionnel, l’individu consommateur.

Commercialisation et distribution de la production culinaire

Dresser et mettre en œuvre des préparations culinaires, participer à la distribution, connaissance de l’entreprise (EEJ).

Le commis de cuisine prépare et cuisine des plats, des mets ou des repas.
Il met en œuvre des techniques de fabrication culinaire. Il réalise en particulier les préparations relevant de sa partie (légumes, poissons, viandes, sauces...).
Il intervient lors de la finition des plats et contrôle leur qualité. Dans certains cas, il élabore de nouvelles recettes. Il peut assurer la conception des menus et des cartes, l’achat et le stockage des denrées, la distribution ou le conditionnement de la production.
Selon son niveau de responsabilité, le commis de cuisine peut participer au recrutement ou recruter le personnel de cuisine et, dans certains cas, l’encadrer.

CONDITIONS D’ADMISSION

Etre âgé de 15 ans à la date de signature du contrat, ayant terminé le cursus de la classe de 3ème, à moins de 29 ans.

QUALITÉS REQUISES

• Etre en bonne condition physique (longues stations debout),
• Avoir une excellente tenue et hygiène corporelle,
• Etre honnête, dynamique et disponible,
• Aimer le travail manuel, avoir un bon sens de la créativité et de la décoration,
• L’adaptation aux exigences de l’entreprise :
• Horaires décalés,
• Travail le dimanche et jours de fête.

PROGRAMMES DE LA FORMATION


Le CAP de cuisine se prépare en 2 ans.
L’alternance se fait au rythme de 16 semaines en première année et 14 semaines en deuxième au CFA et 37 semaines (congés payés inclus) en entreprise sous la responsabilité d’un Maître d’apprentissage.

Enseignement général

• Français
• Histoire-Géographie
• Education civique
• Mathématiques
• Physique-Chimie
• Langue vivante

Enseignement technologique et professionnel

• Cuisine pratique et technologie
• Sciences appliquées
• Connaissance de l’entreprise et de son environnement
• Communication
• Prévention, santé, environnement
• Hygiène alimentaire
• Approvisionnement et organisation de la production culinaire
• Connaissance des produits culinaires

À l’UFA, l’apprenti peut bénéficier des services de restauration.

LA RENUMÉRATION DE L’APPRENTI

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, l’apprenti bénéficie d’une rémunération variant en fonction de son âge ; en outre, sa rémunération progresse chaque nouvelle année d’exécution de son contrat. Le salaire minimum perçu par l’apprenti correspond à un pourcentage du Smic ou du SMC (salaire minimum conventionnel de l’emploi occupé) pour les plus de 21 ans.

Pour les contrats conclus à partir du 1er janvier 2019

Apprenti de moins de 18 ans :

27% en 1ère année, 39% en 2ème année, 55% en 3ème année

Apprenti de 18 ans à 20 ans :

43% en 1ère année, 51% en 2ème année, 67% en 3ème année

Apprenti de 21 ans à 25 ans :

53% en 1ère année, 61% en 2ème année, 78% en 3ème année

Apprenti de 26 ans et plus

100% en 1ère année, 100% en 2ème année, 100% en 3ème année


Coût de formation par année de formation, à verser au CFA :

En attente de mise à jour !

Employeurs publics : versement fait, fin de première année de formation, après signature d’une convention par les employeurs publics ou non assujettis à la Taxe d’Apprentissage.

La participation au coût de formation est à verser au CFA Académique par la taxe d’apprentissage, par l’intermédiaire d’un organisme collecteur. Il vous faut bien préciser que le CFA Académique est le bénéficiaire de votre taxe d’apprentissage, sans oublier de spécifier les références : UFA Le Tréport/CFA Académique GIP-FCIP Académie de Rouen.

Pour l’apprenti(e), une indemnité forfaitaire pour frais de déplacements entre le domicile et le CFA est versée chaque année.

L’admission au CFA n’est effective qu’après signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise.

POURSUITE D’ÉTUDES POSSIBLES

Les Débouchés

Le CAP Cuisine vous permet de travailler aussi bien dans un restaurant privé, une brasserie ou en restauration collective.
Après avoir obtenu votre diplôme, vous débuterez en tant que commis de cuisine, puis vous pourrez exercer le métier de cuisinier, gérant de restaurant, chef de partie ou chef de cuisine.
Vous pourrez également poursuivre vos études et vous spécialiser pour devenir boulanger, pâtissier, boucher, charcutier ou traiteur en préparant un BP (brevet professionnel) Boucher, un BP Charcutier-traiteur, un BP boulanger ou un Bac Pro Cuisine.

Le marché de la restauration est en pleine transformation. Entre nouveaux concepts et grandes tendances, le secteur évolue à grande vitesse ! La restauration est l’un des premiers pôles de recrutement avec 14% des embauches, en France. En effet, la restauration en France c’est environ 900 000 salariés ! Avec plus de 80 millions de touristes chaque année, la France reste une destination gastronomique de renommée internationale et assure des débouchés après le CAP Cuisine, tout au long de l’année !


Plaquette d’information du CAP de Cuisine